Les Inforoutes se structurent

mark et marie

Nous sommes heureux de vous faire part des récentes arrivées de Marie Mahieu et Mark Carrington au sein de nos équipes. Forts de leurs expériences respectives, ils apporteront un précieux soutien à la direction. Mark intègre le Syndicat au poste de directeur technique. Marie est la nouvelle responsable du service Cosoluce. Elle intègre également l’équipe en charge du développement du projet du Campus Numérique. Pour vous permettre de les découvrir, ils reviennent sur leurs parcours atypiques et leurs ambitions futures à l’occasion d’une entrevue croisée.

Vous êtes tous deux arrivés en ce début d’année 2019. Pour quelles raisons avez-vous choisi de rejoindre les Inforoutes et quelles vont être vos contributions ?

M.M : Issue de la fonction publique territoriale, j’ai souhaité mettre de nouveau mes compétences au service du service public en participant au développement de nouveaux projets.  J’accompagne les collectivités sur le terrain depuis plus de dix ans. Audit, formation… Je mets tout en œuvre pour leur apporter des solutions techniques et humaines.  Prendre part aux projets des Inforoutes est un challenge extrêmement motivant. 

M.C : J’ai travaillé en collaboration avec le syndicat depuis 2005 et ai eu l’opportunité d’appréhender son fonctionnement avec les collectivités mais également de côtoyer les diverses équipes. Néanmoins, je viens d’un autre environnement et ne connaissais pas l’écosystème Inforoutes; je porte donc un regard nouveau qui permettra, je l’espère, de contribuer à instiller des idées innovantes pour faire avancer nos beaux projets. Je pense pouvoir apporter une contribution réelle au développement et à l’évolution du syndicat.

Mon fonctionnement ? J’aime le travail en équipe et ai le sens du partage. J’ai toujours une oreille attentive et mettrai tout en œuvre pour que l’ensemble de l’équipe travaille en bonne entente afin d’atteindre les objectifs fixés. C’est un beau challenge qui démarre au sein d’une équipe dynamique.

 

Vous possédez tous les deux des parcours professionnels atypiques. Pouvez-vous nous en dire plus ?

M.M : Effectivement, j’ai un parcours atypique. Diplômée en droit et en psychologie, je me suis d’abord orientée vers le milieu associatif (UNICEF) avant de devenir Directrice Générale des Services au sein d’un syndicat intercommunal. J’ai ensuite travaillé pour une instance départementale en tant que spécialiste de la législation funéraire. De retour dans le secteur privé, j’ai intégré l’entreprise Cosoluce en tant que consultante en business development. Mon rôle était d’amener les logiciels à pouvoir être développés en fonction de la législation et des besoins des collectivités. Je me déplaçais donc beaucoup pour aller à la rencontre des institutions.

M.C : J’ai tout d’abord obtenu un Master I en Gestion et Commerce en Angleterre ce qui m’a permis d’occuper un poste dans une grande société pharmaceutique (Glaxo) à Londres. J’ai ensuite pris une année sabbatique durant laquelle j’ai voyagé en Asie du Sud et en Australie. À mon retour, j’ai repris des études et ai obtenu un Master II en Système d’Information. Par la suite j’ai déménagé dans le sud de la France et ai passé un certain laps de temps à apprendre le français. J’ai ensuite travaillé à Marseille en tant que chef de projet pour un éditeur de logiciels de traçabilité de dispositifs médicaux dans les hôpitaux et cliniques. De 2005 à décembre 2018 j’ai été responsable du Service Informatique de la Mairie de Privas. C’est durant cette période que j’ai collaboré sur certains projets avec les Inforoutes.

Férus de travail, Mark et Marie portent également un vif intérêt pour d’autres domaines. Notre nouveau directeur technique est passionné de rugby, de golf mais aussi de cuisine. Marie, elle, passe beaucoup de temps en Saône et Loire dans son domaine de prédilection : la paléontologie. Notre nouvelle responsable Cosoluce marche et fouille régulièrement pour retrouver des vestiges archéologiques et continue d’étudier à l’université des sujets qui la passionnent.

Nous souhaitons beaucoup de réussite au nouveau double M des Inforoutes !