Accueil > Les actualités > Les archives > L’antenne d’Annonay accueille trois stagiaires

L’antenne d’Annonay accueille trois stagiaires

14 mai 2014

L'antenne d'Annonay accueille trois stagiaires

Sandra, Sadou et Michaël sont venus renforcer l’équipe d’Annonay. Les stagiaires ont trois missions différentes à réaliser : projet GED, développement de l’OPAC et amélioration des fonctionnalités de l’application Congés. Découvrez leurs parcours.

Sandra Giguet,

Sandra Giguet, autodidacte du numérique, chargée du projet GED

Avant de suivre la licence pro Animateur des Technologies de l’Information et de l’Internet à l’IUT de Saint Étienne cette année, Sandra a travaillé pendant 15 ans dans l’univers du numérique. Avec ce diplôme d’ATII, elle souhaite valider les compétences accumulées.

Lire le portrait de Sandra



Racontez-nous votre parcours.
En 2001, il n’y avait pas de diplôme sur les métiers d’Internet. J’ai donc commencé à travailler dans des agences de communication comme infographiste, à l’université Lyon 1 sur le développement de la pédagogie, dans l’EPN d’Anneyron comme responsable... J’ai fait une VAPP (Validation des acquis professionnels et personnels) pour entrer dans la licence pro ATII. Le but de cette formation est d’avoir un diplôme qui correspond à mes compétences.

Pourquoi le SMI ?
Je connais bien le Syndicat, à travers Guy Fréry notamment. On a échangé sur un projet Open Street Map. C’est différent des entreprises, il n’y a pas la même pression. Ici les projets sont conceptualisés avant d’être proposés aux adhérents. Cela me correspond davantage, j’aime maîtriser mon sujet. L’autre point fort du stage est la découverte des marchés publics. Je vais monter le cahier des charges pour le logiciel de GED (Gestion électronique de documents).

Et après le stage ?
Je vais chercher du travail ! J’aimerais rester dans le domaine de la gestion de projets car de telles responsabilités m’intéressent. La formation dure tout au long de la vie, alors je ferai peut-être un master mais plus tard.

JPEG - 100.7 ko
Sandra Giguet


Michaël Fargier

Michaël Fargier, pour son premier pied dans le monde du travail, développe l’OPAC

Ardéchois de naissance, Michaël, 20 ans, a suivi un DUT Réseaux et Télécommunications à Grenoble. Ce stage de validation de deuxième année lui permet de mettre en pratique ses connaissances. Michaël a pour mission le développement du portail d’accès public au catalogue des bibliothèques utilisant le logiciel PMB.

Lire le portrait de Michaël

Comment se passent ces premières semaines ?
Je suis arrivé en avril et l’intégration s’est bien passée avec l’équipe. J’ai eu beaucoup de prises de têtes au début avec le travail demandé car je partais de rien. Tout était à découvrir. J’ai aussi aidé l’Association des Maires de l’Ardèche à diffuser son questionnaire aux communes. Je pensais que cette mission serait rapide, mais le logiciel utilisé, LimeSurvey, est très complet donc il m’a fallu un peu de temps pour l’apprivoiser.

Comment avez-vous postulé aux Inforoutes ?
J’avais entendu parler du SMI, surtout du côté assistance aux utilisateurs, qui ne m’attirait pas. Je voulais quand même envoyer une candidature spontanée. Finalement, il y a eu une offre de stage postée sur le site internet concernant des bases de données et j’ai envoyé ma candidature. Je n’ai pas été pris pour ce stage, mais pour un autre.

Votre travail sera bientôt présenté...
Oui, le 20 mai je présente le catalogue en ligne aux bibliothèques. Même si je crains d’avoir un peu de mal à m’expliquer, je suis plutôt confiant car je maîtrise bien mon sujet.

JPEG - 80.2 ko
Michaël Fargier


Sadou 2 Diallo

Sadou 2 Diallo, développeur, en charge du logiciel Congés

Originaire de Guinée, Sadou, 27 ans, a suivi une licence de mathématique et informatique avant de privilégier le développement. Avec sa Licence Informatique de l’université Lyon 1, il rejoint l’équipe d’Annonay pour développer les fonctionnalités du logiciel Congés et le lien avec l’outil collaboratif Zimbra.

Lire le portrait de Sadou

Quel est votre parcours ?
J’ai suivi une formation de développement web, avec HTML, PHP. J’ai réalisé des applications avec du java et du langage C/C++. C’est mon second stage, même si je n’ai pas pu terminer le premier. Je l’ai trouvé rapidement, en deux semaines.

Vous avez commencé le 5 mai, pas trop difficile ?
Si, au début c’était difficile. Parce que le code n’a pas été fait par moi, et que je ne m’attendais pas à une telle architecture. Il y a beaucoup de choses à faire pour que cela soit opérationnel. Je travaille sur du PHP, du HTML et des bases de données.

Y a-t-il une bonne ambiance avec les autres stagiaires ?
Tout se passe bien, chacun est occupé dans ses tâches, sans déranger les autres. L’open space ne me dérange pas. Le plus dur pour moi c’est le transport finalement. Je veux garder mon logement sur Lyon donc je fais des allers et retours entre Annonay et Lyon tous les jours en transports en commun !

JPEG - 78.1 ko
Sadou 2 Diallo

[Aller en haut de page]