Accueil > Les actualités > Le nouveau comité syndical désigne le nouvel exécutif....

Le nouveau comité syndical désigne le nouvel exécutif....

14 mai 2008

Mercredi 14 mai 2008, les nouveaux délégués des communes et Epci adhérents se sont réunis à la salle des fêtes de La Voulte-sur-Rhône.

La séance, première de leur mandat, avait pour principal objet de désigner le nouvel exécutif du Sivu.

La mobilisation exceptionnelle des délégués des collectivités adhérentes, jamais connue en douze ans d’existence, a montré l’intérêt des nouveaux élus communaux de mars 2008 pour les technologies de l’information et de la communication. Le Sivu des inforoutes de l’Ardèche est désormais piloté par un comité syndical largement rajeuni et féminisé.

JPEG - 19.6 ko
les bureaux d’accueil
L’équipe technique du Sivu avait installé trois bureaux d’accueil pour recevoir les délégués des communes, communautés et syndicats adhérents.
Il fallait 128 délégués présents pour que le quorum soit atteint, 147 sont venus de toute l’Ardèche. Beaucoup avaient co-voiturés pour rendre plus agréable le chemin parfois long depuis le plateau ardéchois, le nord ou le sud du département, jusqu’à La Voulte !

Après avoir constaté que le quorum était atteint et installé les nouveaux délégués, le président sortant Maurice QUINKAL a demandé au doyen de l’assemblée, monsieur Marcel COTTA, délégué de la communauté de communes du Cheylard, de bien vouloir présider le nouveau conseil.

Le président COTTA a alors demandé à l’assemblée d’agréer ses quatre plus jeunes membres pour assurer le secrétariat et le contrôle des opérations de vote de la séance. Madame Anne-Laure Mazard (déléguée d’Alissas) et mesdemoiselles Mallory Alès, Janie Reynaud (déléguées de Cruas) et Angélique Rochier (déléguée de Lyas) ont été désignées à l’unanimité par l’assemblée.

Il a ensuite fait un appel à candidatures pour la fonction de président du Sivu et seul Maurice QUINKAL, délégué de la commune de Vion et président sortant, était candidat. Constatant que la candidature de Maurice QUINKAL était la seule exprimée, le doyen a invité les délégués à voter.

JPEG - 18.5 ko
un autre bureau d’accueil

Marcel COTTA a proclamé le résultat du vote : Maurice QUINKAL a été réélu avec une large majorité de 147 voix sur 156 votants.

Il a remercié les membres de l’assemblée de leur confiance et repris la présidence de l’assemblée.

Le conseil a accepté à l’unanimité sa proposition d’un exécutif de six vice-présidents :

Vincent Mounier (délégué du Sithere) a été élu 1er vice-président avec 130 voix
Aïda Boyer (déléguée d’Annonay) a été élue 2ème vice-présidente avec 139 voix
Laurent Clérel (délégué de St-Fortunat) a été élu 3ème vice-président avec 141 voix
Jean-François Roche (vice-président sortant, délégué de St-Just)a été élu 4ème vice-président avec 138 voix
Patricia Curtius (déléguée du Teil) a été élue 5ème vice-présidente avec 144 voix
Christophe Chantre (vice-président sortant, délégué de Toulaud) a été élu 6ème vice-président avec 134 voix

Pour l’élection des membres du bureau, le président a fait appel aux candidatures et a proposé à l’assemblée qu’un vote bloqué se fasse sur les sept candidats déclarés :
Jacques Favet-Courbis (déléguée d’Alboussière)
Leny Stora (déléguée de St-Jean Chambre)
Didier Picheral (délégué de la CC Eyrieux-aux-Serres)
Marc Lecomte (délégué deCoux)
Guy Caveneget (délégué dAnnonay)
Michel Bertrand (délégué deColombier-le-Vieux)
Yves Lemal (délégué de la CC Pays de Jalès)
ont été élus à l’unanimité moins une abstention.

La suite des rapports a été présentée par le président :

Rapport n° 3 adopté à l’unanimité fixant l’indemnité du président à 50% du maximum légal (soit 699,61 €) et celles des vice-présidents à la moitié de celle du président. Il prévoit aussi que le syndicat rembourse les frais de déplacements des membres du bureau et de ceux de la commission d’appel d’offres n’ayant pas d’indemnités de fonction, pour les réunions auxquelles ils participent.

Rapport n°4 : le conseil approuve à l’unanimité les délégations accordées au président. Celui-ci devra rendre compte de l’exercice de cette compétence à chaque réunion du comité syndical.

Rapport n°5 : le conseil approuve à l’unanimité les délégations accordées au bureau du syndicat. Il est précisé qu’il sera fait un compte-rendu des décisions prises par le bureau à chaque réunion du comité syndical.

Rapport n°6 : Le président fait un appel aux candidatures pour le renouvellement de la commission d’appel d’offres du Sivu. Il propose que celle-ci soit composée de cinq titulaires et cinq suppléants. Sont élus, à l’unanimité des présents :

Titulaires
Raymond Laffont (CC des 2 Rives)
Jean-Jacques Peytel (Glun)
Jean-François Roche (St-Just)
Marc Lecomte (Coux)
Pascal Xavier (Etables)

Suppléants :
Sébastien Mathon (St-Etienne-de-Fontbellon)
Jacky Gribet (CC des 2 Rives)
Joël Grellet (Sivu Gras-Larnas)
Anne-Laure Mazard-Vidil (Alissas)
Luc Mathon (Pont-de Labeaume)

Enfin le règlement intérieur du Sivu des inforoutes de l’Ardèche (rapport n°7) est lui aussi adopté à l’unanimité des présents.

L’ordre du jour étant épuisé, le président propose aux délégués présents de prendre la parole.

Un délégué demande si les réunions en visioconférence pourraient comporter un troisième lieu, comme La Voulte-sur-Rhône. Le président précise que tenir une réunion en deux lieux distants n’est déjà pas très simple, sur trois sites, ce serait encore plus compliqué. Les deux lieux existants, très éloignés, l’un au nord du département et l’autre au sud (Annonay et Aubenas), permettent aux délégués deux points de ralliement assez accessibles pour tout le monde.

Un autre délégué demande si le compte-rendu de cette séance sera mis en ligne. Il lui est répondu que ce sera fait dans la semaine qui vient.

Plusieurs délégués s’étonnent que la liste des élus n’est pas encore à jour sur leurs pages web communales. Il est répondu que la mise à jour se fait au fur et à mesure que les informations parviennent au Sivu. Beaucoup de communes procèdent elles-mêmes, par l’interface sécurisée d’AMI, à cette mise à jour. Elle peut aussi être faite par le Sivu à condition que la commune ait transmis la composition de son nouveau conseil à l’administration du Sivu. Pour celles qui n’ont procédé d’aucune de ces deux façons, le Sivu a demandé au préfet l’ensemble des tableaux communaux des adhérents et finalisera la mise à jour lorsqu’il en disposera. Il est précisé qu’actuellement 80 à 90 % des listes sont à jour.

les bureaux d'accueilun autre bureau d'accueilbureau de votedeuxieme bureau de votetroisième bureau de votediscours de Hervé Saulignac, délégué de la ville de Privas et conseiller régional délégué aux nouvelles technologiesverre de l'amitié
[Aller en haut de page]