Accueil > Les actualités > Le Sivu devient membre du réseau régional de formation continue

Le Sivu devient membre du réseau régional de formation continue

21 juin 2004

Objectif : Faciliter l’accès à la formation en Ardèche.

Le Sivu des Inforoutes de l’Ardèche vient d’intégrer le Réseau régional de formation continue (RRFC-FORMAVIA) de la Région Rhône Alpes. Cet agrément lui permettra :
- de mettre à disposition des centres multimedia ardéchois des équipements pour accueillir les personnes désireuses de faire des recherches sur la FOAD, ou de suivre, dans un centre, un cursus FOAD auprès d’un organisme de formation du réseau
- de mettre à disposition des particuliers inscrits dans un cursus de formation FOAD auprès d"un organisme conventionné, des équipements portables.

L’une des caractéristiques principales du territoire ardéchois est sa diversité et son étendue, et pour certains secteurs un relatif isolement dû aux difficultés de communications routières. L’un des enjeux de développement pour ce département réside dans la capacité des collectivités locales et acteurs socio-économiques à faciliter l’accès de la population aux services et à la connaissance. L’offre de formation des adultes en Ardèche relève de cet enjeu de développement : comment permettre l’accès à une formation professionnelle de qualité pour l’ensemble des salariés et demandeurs ?

1)- La Formation Ouverte à Distance (FOAD)

Le développement des NTIC permet de proposer une nouvelle offre de formation selon une organisation qui alterne des temps de formation en centre de formation et des temps de formation à distance. Cette organisation allie les atouts de l’enseignement à distance (accès facilité à la formation, prise en compte des contraintes du stagiaire, …) et ceux de la formation en centre de formation (accompagnement par le formateur, mise à disposition de ressources pédagogiques, échanges au sein du groupe stagiaire, …)

La Formation Ouverte à Distance est une offre de formation particulièrement adaptée aux publics devant faire face à des contraintes personnelles rendant difficile l’accès quotidien à un centre de formation (handicap, éloignement, contraintes familiales, financières, …). Le travail pédagogique réalisé à distance est accompagné en "temps réel" grâce à une relation formateur-stagiaire organisée via Internet : envoi de cours et d’exercice, échanges – résolution de problème sur des difficultés rencontrées par des stagiaires, échanges inter stagiaires dans le cadre de forums, guide vers des ressources pédagogiques en ligne, …

Dans un tel dispositif le Sivu des Inforoutes dispose de compétences qu’il peut mettre au service de prestataires de formation, permettant à ces derniers d’exercer leurs savoirs-faire spécifiques en matière de formation. Le Sivu des Inforoutes a développé dès le début de sa mise en place, les outils techniques pour assurer la mise en œuvre de ses compétences. C’est ainsi qu’il dispose d’une plate-forme technique de serveurs Internet lui permettant d’assurer la mission de Fournisseur d’Accès Internet auprès des écoles, collectivités mais aussi particuliers et entreprises du territoire ardéchois. Le Sivu des Inforoutes mène également en partenariat des expérimentations dans divers domaines (télé-procédures, diffusion haut débit par radio Wadsl,…).

Une première action expérimentale en FOAD

Début 2002, un partenariat entre le Sivu des Inforoutes de l’Ardèche, et l’AFPA avait été l’occasion de mettre en place une première action de formation à distance et de vérifier la pertinence du dispositif et du partenariat sur une action de FOAD en Ré-entraînement Comptabilité et Paie Le Sivu des Inforoutes avait mis à disposition une dizaine d’équipements informatiques ainsi que son expertise dans le domaine des NTIC et des services de communication Internet.

Le choix de développer cette offre sur le domaine du "tertiaire administratif" s’est imposé au regard d’expériences déjà conduites sur le plan national dans ce domaine et sur l’intérêt pédagogique évident d’utiliser l’outil de travail privilégié des secrétaires et comptables comme vecteur de formation en présenciel et à distance.

L’action "Ré-entraînement en Comptabilité et Paie en FOAD" s’est déroulée du 6 Janvier 2002 au 14 Avril 2002 avec dix stagiaires originaires de l’Ardèche. Deux autres actions du même type, en septembre 2002 puis en janvier 2003, ont permis de vérifier la pertinence du dispositif proposé.

Plusieurs types d’enseignements peuvent être tirés de ces premières expériences.

- La pertinence de l’offre peut s’apprécier sur le fait qu’aucune difficulté particulière n’a été rencontrée pour ouvrir ces formations et recruter dix stagiaires pour chacune d’elle. La publicité a été assurée par les canaux habituels (ANPE).

- Les trois quarts des personnes ayant participé à ces formations n’auraient pas pu suivre une formation organisée différemment pour des raisons de distance (trajet aller simple domicile-centre de formation : durée moyenne _ heure) associées à des contraintes familiales (jeunes enfants). La formation en FOAD répond réellement à un besoin d’accès facilité à la formation.

- Sur le plan pédagogique : le travail pédagogique réalisé à distance implique une ingénierie pédagogique particulière (variété des ressources pédagogiques, supports de formation plus aboutis, gestion de l’alternance présenciel / à distance, …) et une liaison stagiaire - formateur très "interactive". Un investissement important en ingénierie pédagogique est nécessaire pour proposer une offre en FOAD de qualité.

- Au niveau des moyens : l’option retenue de travailler à partir d’un équipement individuel informatique de base complété d’une connexion Internet s’avère pertinent. La maintenance organisée sous forme de hot line à bien fonctionné. La seule amélioration retenue pour les prochaines actions par notre groupe de travail "NTIC / FOAD" est d’enrichir l’équipement d’une fonction "prise de main à distance" de type net meeting. Il importe de faire des choix techniques simples et fiables pour que les aspects techniques soient réellement au service des aspects pédagogiques.

- Sur le plan du partenariat : le croisement des expertises entre l’AFPA et le Sivu des Inforoutes de l’Ardèche a permis d’être rapidement opérationnel et d’avancer sur la réflexion NTIC / FOAD.

Le réseau des Centres de Communication Multimédia, outil pour réduire la "fracture numérique"

Le premier Centre de Communication Multimédia (CCM) a été installé en 1996 à Guilherand Granges, aujourd’hui ce sont 26 centres qui fonctionnent sur le territoire ardéchois, l’ambition affichée à la création du Sivu des Inforoutes qui était d’équiper un centre par canton est donc en passe d’être réalisée.

Les actions mises en œuvre visent à favoriser la rencontre de l’offre et de la demande par une meilleure approche des prestataires et des sociétés de services informatiques (valorisation de la filière TIC : annuaire des prestataires du département) ainsi que de promouvoir une véritable dynamique départementale. Dans ce cadre les centres de communication participants seront amenés à accueillir les points de ressources locaux définis dans ce projet. A court terme les centres multimédia suivants seront point relais du Réseau régional de formation continue : Alboussière, Bourg Saint-Andéol, Cruas, Etables, Lamastre, Lavilledieu, La Voulte sur Rhône, Montpezat-sous-Bauzon, Saint-Julien-Molin-Molette (Loire), Saint-Martin de Valamas, Vallon-Pont d’Arc.

2)- Le projet du Sivu des Inforoutes

Utiliser ses savoirs-faire et le réseau des centres de communication multimédia pour favoriser la diffusion capillaire de l’offre de formation en Ardèche

Le Sivu des Inforoutes de l’Ardèche, développe son action dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication de façon à désenclaver les zones rurales, à conforter l’activité du département dans différents domaines liés à ces technologies, et d’une manière plus globale à permettre à tous les habitants de vivre et travailler au pays. Dans cette perspective le développement de l’offre de formation est une composante importante de cette action.

Il apparaît naturel d’appuyer cette action sur le réseau des centres de communication mis en place, permettant ainsi de bénéficier d’un maillage du territoire.

Le projet consiste à renforcer ce potentiel par la mise en place de nouveaux postes correspondants aux performances techniques exigées aujourd’hui. D’autre part, un parc de matériels portables pourrait être mobilisé sur un endroit ou l’autre du territoire dans les Centres de Communication Multimédia qui auraient besoin d’être renforcés, ou être mis à disposition des organismes de formation qui le souhaiteraient pour mener une action de formation en Formation Ouverte à Distance.

Ce renforcement technique s’accompagnerait d’une action de communication et de sensibilisation des publics visés en partenariat avec les organismes de formation susceptibles d’intervenir (notamment dans le cadre du Réseau Régional des Formations Continues, chaque Centre de Communication Multimédia pouvant être labellisé comme centre récepteur) et de formation des animateurs des centres de communication à l’accueil des publics en recherche ou en cours de formation à distance.

Nouer des partenariats forts avec les organismes de formation

La volonté du Sivu des Inforoutes de l’Ardèche est de nouer des partenariats forts avec les organismes de formation, traduisant ainsi sa politique de développement local. La formalisation de ces partenariats par des conventions permet ainsi de mobiliser les moyens de mise en œuvre et surtout de mettre en place les critères d’évaluation de ceux-ci.

- Partenariat avec l’AFPA Drome Ardèche : il s’agit dans ce cadre de pérenniser le dispositif déjà mis en place pour les actions de Ré-entraînement en Comptabilité et Paie en FOAD (page 3 du présent document) et de les étendre à des actions de plus longue durée ou à des zones de départements limitrophes ayant les mêmes problématiques d’isolement, à des formations d’autres types (projet de formation, créateur - repreneur d’entreprise envisagée). Notons que pour l’extension géographique des actions , certaines parties de la Drôme par exemple - une intégration dans le Réseau Régional des Formations Continues permettrait de ce point de vue cette extension géographique, le Sivu des Inforoutes n’ayant pas compétence à intervenir pour son compte dans ces zones. (Voir en annexe 1 la convention signée pour les expérimentations de janvier 2002 et suivantes)

- Partenariat avec l’AFPA de Vénissieux : suite à des échanges et contacts, un accord de partenariat avec l’AFPA de Vénissieux est actuellement à l’étude. Celui-ci prévoit un certain nombre d’actions en direction des animateurs du réseau des centres de communication du Sivu des Inforoutes et des personnels de mairie. Dans ce cadre Il est prévu de mettre en place un comité de pilotage et de suivi des actions. (Voir en annexe 2 le projet).

- D’autres partenariats sont possibles : la volonté du Sivu des Inforoutes est de nouer des liens avec tous les organismes susceptibles d’intervenir sur le territoire ardéchois. Ainsi un projet est en cours d’étude sur le bassin d’Aubenas, les initiateurs de celui-ci ayant la volonté d’intégrer le Réseau Régional des Formations Continues, et ont fait part de leur volonté de collaboration. Des contacts ont aussi eu lieu avec l’antenne CNAM de Grenoble, qui bénéficie par ailleurs d’un point d’appui à Valence.

[Aller en haut de page]