Accueil > Les actualités > Compte-rendu du comité du 12 octobre 2009

Compte-rendu du comité du 12 octobre 2009

12 octobre 2009

Compte-rendu du comité du 12 octobre 2009

Lundi à 18h30 les délégués des collectivités adhérentes au comité syndical du Sivu se retrouvaient à l’hôtel du département, salle Montgolfier, avec deux sujets à l’ordre du jour :
- les rapports au comité syndical
- la présentation du nouveau site web

Une quarantaine de délégués avaient répondu présent à la convocation du président pour une séance un peu exceptionnelle, puisqu’elle avait lieu sur un seul site. Il a rappelé que les comités syndicaux du Sivu se déroulent d’ordinaire sur deux ou trois sites reliés entre eux par visioconférence, au nord, au centre et au sud du département, ceci pour éviter au maximum les déplacements automobiles. La raison de cette convocation à Privas était la présentation d’inforoutes.fr, le nouveau site institutionnel du syndicat.

Le comité syndical

Membres du bureauLes rapports présentés par le président ont tous reçu l’accord des délégués, qui ont approuvé successivement le compte-rendu du comité syndical précédent, le compte-rendu de la dernière réunion de bureau, les demandes d’adhésion des communes de Rochessauve et de Chambonas et enfin la décision modificative n°1 pour le budget principal 2009.

Lors des questions diverses de nombreux délégués sont intervenus à propos de la mise en place d’"Ecoles numériques rurales", l’opération d’équipement des écoles rurales intégrée au plan de relance économique du gouvernement. On sait qu’une cinquantaine d’écoles ardéchoises pourrait bénéficier d’équipements en postes informatiques portables, armoires de recharges mobiles et tableau blanc interactif. Les délégués étaient curieux, pour ceux qui n’avaient pas encore eu de réponse de l’inspection académique à leur candidature, de savoir si le Sivu avait des informations à communiquer.
Le président Quinkal et le directeur général des services, Daniel Suszwalak ont expliqué que le Sivu n’était en l’occurrence qu’un prestataire de services, qu’il était fier d’avoir été retenu par 18 des 21 collectivités sélectionnées dans un premier temps par l’inspection d’académie. Mais le Sivu n’a pas d’informations précises sur la deuxième vague, si ce n’est qu’elle pourrait encore comporter une quarantaine d’écoles, y compris les écoles privées, dont on ne sait pas quel contingent sera retenu.

L'assemblée attentiveD’autres délégués sont intervenus sur la rénovation statutaire envisagée par le Sivu. Maurice Quinkal a répondu que c’était en effet le thème majeur du séminaire du bureau qui avait eu lieu le 15 septembre, pour permettre un fonctionnement plus efficace du Sivu.
Daniel Suszwalak a évoqué les différentes hypothèses envisagées, qui conduiraient soit à une élection d’un comité syndical restreint pour la durée du mandat, soit à un comité plénier annuel, soit à d’autres formules encore que pratiquent nos homologues départementaux sur le territoire national, avec lesquels nous sommes en relation fréquente. Mais que, dans tous les cas, toutes les pistes seraient explorées et que la réforme était préparée pour le prochain mandat, soit à l’échéance 2014.
La rénovation statutaire a aussi pour objectif de mieux cadrer les différentes activités du Sivu et les prestations qu’il réalise pour ses adhérents, en redéfinissant plus précisément ses compétences, et en formalisant celles que lui délèguent les collectivités adhérentes.
Le président a souligné la difficulté, voire l’impossibilité hors de la première réunion qui suit les élections municipales, de réunir le simple quorum (presque 140 délégués), ce qui oblige à doubler toutes les assemblées et provoque une administration supplémentaire.

La présentation d’inforoutes.fr

Présentation du siteElle fut menée rondement, d’abord par Guy Fréry, chargé de la communication, qui a resitué le contexte de cette autre grande réforme, celle de la refonte progressive de tous les sites web du Sivu.
Puis par Christelle Caille, chef du projet de refonte, qui a présenté le nouveau site et ses fonctionnalités. Dominique Wojylac, responsable des sites "packweb" a ensuite présenté le moteur de publication utilisé par le site, un logiciel libre dénommé SPIP, et Henry-Pascal Eldin a en quelques mots décrit les technologies d’hébergement utilisées par le Sivu, qui se résument à un acronyme "LAMP", pour Linux, Apache, Mysql, Php. Toutes sont du domaine du logiciel libre et sont les références mondiales en matière d’internet.
Voir aussi le dossier de presse

L’invité du jour

Le commandant la circonscription de gendarmerie de Tournon-sur-RhôneAprès la présentation, Daniel Suszwalak a donné la parole au chef d’escadron Rémi Vaillant, commandant la circonscription de gendarmerie de Tournon-sur-Rhône, qui chapeaute l’arrondissement du nord-Ardèche.
Celui-ci, invité par le Sivu à l’occasion de cette présentation comme de nombreux autres partenaires, a expliqué la démarche qu’il avait entreprise en interne de son institution et en liaison avec le Sivu, pour introduire une rubrique "sécurité" dans les pages du site des Inforoutes, en relation avec les pages des communes, et permettre ainsi à la gendarmerie, service de proximité, de communiquer à la fois avec les élus et la population, en cas d’urgence.
Il a félicité le Sivu pour son efficience dans la qualité de ses services et la réussite, selon lui extraordinaire par rapport à de nombreux autres départements, qu’il avait eue à introduire les technologies de l’information dans ce département jusque dans les plus petites communes. Pourtant précédemment affecté aux services informatiques centraux de la gendarmerie nationale, dans la région parisienne, il n’avait pas eu à connaître d’un tel déploiement sur aucun autre département.
Il a aussi souligné la proximité des choix entre le Sivu et la gendarmerie puisque celle-ci a été une des premières institutions françaises à basculer, notamment pour toute sa bureautique, sur les logiciels libres.

Clôture

Pour terminer la séance, le président Quinkal conclut en faisant un tour d’horizon de l’activité du syndicat, et en se félicitant de son dynamisme actuel. Pour preuves, il a cité de nombreux points :

- les adhésions reprennent : 0 en 2007 ; 3 en 2008 ; 3 en 2009 (6 prévues AU FINAL) . Ce sont de petites communes : CHATEAUNEUF DE VERNOUX, FAY LE CLOS, SAINT MARCEL D’ARDECHE, CHAMBONAS, ST-PIERRE LA ROCHE, ROCHESSAUVE. Ce qui montre le dynamisme de l’Ardèche en matière d’adhésion aux TIC, et la pertinence des services offerts. Le Sivu compte aujourd’hui 292 communes adhérentes. Par ailleurs le mouvement d’adhésion des communautés de communes se poursuit (3 en plus en 2009)

- les services se développent (gestion communale COSOLUCE ; visioconférence pro ...)

- les partenariats se multiplient : 

  • co-financements Région Rhône-Alpes, Europe et Etat pour « Tic et DD en Ardèche »
  • co-financements Etat (Inspection d’académie) pour Ecole numérique Rurale (gros chantier)
  • co-financements Leader (Europe) pour le volet visio-accueils dans le périmètre du PNR des Monts d’Ardèche
  • Pays (CDRA : Ardèche Méridionale et Valdac) dans le cadre de « Terre à Clic » et de la visioconférence
  • Coordination dans le cadre de l’association DECLIC qui regroupe les syndicats informatiques comme le nôtre à l’échelle nationale
  • co-financements Région pour la Coordination régionale des réseaux d’accès publics en Rhône-Alpes (Metareseau Coraia),

- les investissements reprennent : 

  • appel à projet pour le renouvellement du parc matériel des 26 centres multimédia
  • équipements de visioconférence
  • la plate-forme technique est repositionnée sur le nœud de communication très haut débit d’ADTIM-ADN à Rovaltain
  • acquisition d’un bureau annexe à Privas
  • réflexion sur de nouveaux locaux à St-Agrève avec la Com. de Communes

Il a ensuite invité l’assemblée à un verre de l’amitié.

[Aller en haut de page]