Accueil > Les actualités > Cartable électronique : le projet original

Cartable électronique : le projet original

1er janvier 2000

Cartable électronique : le projet original

Objectifs

Expérimenter comment un outil technologique mis à disposition des enseignants et de leurs élèves, peut générer :
- des évolutions dans les dispositifs (mise en réseau des personnes et des moyens)
- des évolutions des pratiques chez les enseignants
- des changements dans la relation aux apprentissages et au savoir chez les jeunes
- des évolutions dans les comportements chez les élèves : autonomie, responsabilité, etc.,
- l’instauration de nouveaux rapports entre enseignants et élèves.

Encadrement

Pour les applications purement pédagogiques, les professeurs travaillent en réseau et sont soutenus par un professeur spécialement chargé de suivre le projet par l’Inspecteur d’académie, qui fait le lien entre pédagogie et technique, en relation avec les deux autres expérimentations d’Ugine et St-Jean de Maurienne. La ligne de conduite est d’utiliser au maximum les outils existants, et de ne pas essayer de réinventer ce qui existe déjà. Tous les éditeurs scolaires ont été questionnés sur leurs projets de manuels numériques. Le coordinateur tiendra un carnet de bord pour faire l’état des lieux du projet au fur et à mesure des réunions de l’équipe pédagogique.

Les professeurs impliqués dans le projet :
- Albert Salomon (principal par intérim)
- Danielle Geneston (anglais)
- Valérie Mély (français)
- Josiane Théron (SVT)
- Catherine Challaye (histoire-géo)
- Bernard Geneston (EPS)
- Jack Laffrat (maths)
- Nicolas Mutin (techno)
- Philip Benz (professeur coordinateur)

Financement

Sivu des Inforoutes de l’Ardèche : ordinateurs portables
Conseil général : salle de classe dédiée avec un poste par élève
France Telecom : connexions et formations des professeurs et des familles
Ministère de l’Education nationale, Rectorat de Grenoble et Centre départemental de documentation pédagogique : serveurs, ingénierie et moyens en personnel.

Mise en place

Ce projet implique une transformation du modèle d’enseignement magistral traditionnel, autant en ce qui concerne le "métier de l’élève" que l’organisation du travail des enseignants. Une telle transformation nécessite un fort engagement de la part de l’équipe pédagogique, ainsi qu’une réflexion profonde sur les modes d’apprentissage et les supports appropriés pour leur mise en oeuvre.

Rappelons que les élèves travailleront sous les mêmes contraintes globales sur l’année que leurs camarades de leur classe d’âge. Les programmes sont les mêmes, seuls les moyens pour y arriver changent. Pour profiter pleinement de ce nouvel outil informatique, il faut encourager le développement de l’autonomie, de la curiosité intellectuelle et de l’esprit d’initiative. Il faut responsabiliser les élèves dans le processus d’apprentissage et multiplier les espaces pluridisciplinaires

Il s’agit d’équiper une classe d’élèves de 5ème et leurs enseignants, de matériels informatiques individuels permettant "l’éclatement" des frontières entre le moment de l’école et la vie après l’école. Les liens entre "l’avant l’école" et "l’après l’école" restent à construire, non pas dans les faits, mais surtout dans les têtes. L’élève aura des rendez-vous particuliers et ciblés dans le temps avec les enseignants de la classe et pourra communiquer avec eux pour les interroger sur tel ou tel point, il pourra trouver la correction des devoirs, le programme pour la semaine, les propositions d’activités nouvelles. Le chef d’établissement pourra aussi communiquer en direct avec toutes les familles. Pour toutes activités qui restent à approfondir avec les enseignants eux-mêmes, un espace du serveur départemental "Ardécol" www.ardecol.ac-grenoble.fr leur sera particulièrement dédié.

La classe de cinquième, formée pour trois ans, de la cinquième à la troisième, a été constituée en croisant trois critères :
- la volonté des élèves
- l’adhésion des familles
- le " soin " que les élèves ont pour leurs affaires

Les parents d’élèves, associés très en amont à l’opération, ont tenu, avant le démarrage du projet, à ce que :
- les objectifs pédagogiques soient bien précisés
- la classe ne soit pas isolée mais " jumelée " avec d’autres classes expérimentales à travers la France ou le monde
- il y ait identité totale du programme scolaire avec les autres classes de cinquième
- à part l’informatique , les élèves disposent des mêmes livres et cahiers que dans les autres classes

Pendant les vacances d’été 2001, les ordinateurs portables ont été livrés aux enseignants, le CARMI (Centre académique de ressources et de maintenance informatiques de Grenoble) et le CDDP (Centre départemental de documentation pédagogique de Privas) ont configuré la plateforme " Quickplace ", qui servira les échanges entre professeurs et élèves.

A la rentrée de septembre c’était le tour des élèves de recevoir leur portable. Puis courant octobre, la salle réservée à la 5èmè CE a été équipée de 23 tables de classe spéciales, adaptées pour recevoir un micro-ordinateur de bureau sans occuper le plateau de la table. Les portables ont alors rejoint le domicile des élèves.

Dans le même temps, les familles des élèves ont été équipées d’une connexion Wanadoo, et formées à l’utilisation d’Internet par les formateurs de France-Télécom. Le temps de connexion estimé pour les besoins du projet est d’une demie à une heure par jour. Il est prévu des services pour la relation entre parents et professeurs, comme le cahier de texte et le carnet de correspondance, à disposition sur la plateforme Quickplace. Ce qui permettra par exemple à un élève absent de rester à jour au niveau du travail scolaire.


Contact

Education Nationale : www.ardecol.ac-grenoble.fr
Albert Salomon (principal du collège par intérim) : 04 75 94 43 29
Danielle Geneston (professeur relais) : 04 75 94 43 29
Philip Benz (professeur coordinateur)
Christine Nucci (CDDP de Privas) : 04 75 66 90 70 Sivu des Inforoutes de l’Ardèche : Cartable électronique
Gilbert Capeillère (gestion matériels) : 04 75 29 08 43
Guy Fréry (communication) : 04 75 69 26 13 Conseil général de l’Ardèche : www.cg07.fr
Catherine Berne (directrice éducation, sport et vie associative) : 04 75 66 79 00
Corine Fontanarava (cellule communication) : 04 75 66 77 08

France Télécom : www.ft-valence.net
Yves Coulaud (Directeur du développement) : 04 75 75 14 00

[Aller en haut de page]