Accueil > Les actualités > Les 9e rencontres régionales à Annonay sous le soleil

Les 9e rencontres régionales à Annonay sous le soleil

27 juin 2012

9e rencontres régionales Le jeudi 21 et le vendredi 22 juin 2012 ont eu lieu les 9e rencontres régionales de la CoRAIA (Coordination Rhône-Alpes de l’Internet Accompagné) au château de Déomas. Pour cette 9e rencontre, plus de 80 personnes étaient présentes, animateurs et élus en charge des centres multimédias rhônalpins. Au programme : de nombreuses conférences, débats, ateliers et les EPN Camp.

Jeudi

Elles ont débuté par deux ateliers : l’un sur la VAE (Validation des Acquis d’Expérience), avec des échanges entre anciens et futurs diplômés ; l’autre atelier sur le rôle du médiateur numérique, où le besoin de reconnaissance et le lien avec les autres structures locales ont constitué deux points essentiels.

JPEG - 60.6 ko
Maurice Quinkal, Président du SIVU des Inforoutes

L’après-midi, Maurice Quinkal, président du SIVU des Inforoutes de l’Ardèche, a ouvert officiellement ces rencontres en soulignant que "le travail en réseau est la clef du développement de nos activités. La CoRAIA en a fait son axe de travail principal en organisant chaque année ses rencontres des espaces publics numériques et en en faisant, en quelques années, une manifestation incontournable pour les médiateurs numériques rhônalpins."

Les résultats de l’enquête de la région Rhône-Alpes sur les usagers des EPN ont ensuite été présentés. Quelques chiffres [1] :

  • 50% des usagers n’ont pas le baccalauréat,
  • la moitié des usagers n’ont pas d’ordinateur portable,
  • 40% des usagers ont acheté un ordinateur suite à leur fréquentation des EPN,
  • les deux raisons principales de la venue des usagers dans des EPN sont : l’accès à internet avec accompagnement et la convivialité.

Ce jeudi après-midi a également eu lieu la présentation de la politique numérique Rhône-Alpes, avec notamment le Pass numérique (certificat validant la connaissance des TIC) qui a suscité de nombreuses interrogations sur son contenu, sa mise en place, sa validation...

JPEG - 71.3 ko
L’EPN Camp "MAO" animé par Samuel Pabion (centre multimédia de La Voulte-sur-Rhône)

Après l’agenda des EPN de la région, les animateurs des Centres Multimédias ont présenté, lors des EPN Camp, neuf projets qu’ils ont mis en place dans leur centre :

  • MAO (Musique Assistée par Ordinateur) par Samuel Pabion, La Voultesur-Rhône (07) ;
  • L’art numérique par Jacqueline Cimaz, Saint-Apollinaire-de-Rias (07) ;
  • Collectes historiques de "Toute une histoire" par Guillaume Pénelon, Villeneuve-de-Berg (07) ;
  • Sport Numérique par Claude Gaillard, Cruas (07) et Maryne Maurizi, Guilherand-Granges (07) ;
  • Citoyenneté par Sébastien Navarro, MJC de Bron (69) ;
  • 2 ateliers Open Street Map l’un par Sandra Giguet EPILOG26 Anneyron (26) et l’autre par Henry-Pascal Eldin, Inforoutes (07) ;
  • 2 ateliers Seniors et TIC l’un par Frédéric Chazal, @robase de St-Quentin-Fallavier (38), et l’autre par Jessica Labanne, EPI PIMMS Donzère (26) ;
  • EPN acteur éducatif auprès des jeunes, par Guillaume Servant de la M@ison de Grigny (69).

Pour terminer cette première journée, une soirée au Gola autour des jeux vidéos avait été organisée.

Vendredi
Dans le cadre de son cycle de conférences, Fréquence Écoles a réalisé sa 3e conférence lors des rencontres régionales sur le thème de l’éducation populaire. Après un bref historique sur les liens entre l’éducation et les médias, Nathalie Boucher-Petrovic, maître de conférence en Sciences de l’information et de la communication, a souligné l’écart entre la logique de production des médias de masse et les spécificités pédagogiques de l’éducation populaire. Il existe une méfiance à l’égard de ce canal de diffusion. Dans le public, les réactions ont été nombreuses.

Vendredi après-midi, quatre ateliers ont conclu ces deux journées riches en partage :
- la problématique de l’Open data, avec le potentiel économique et social et les incertitudes pesant sur l’utilisation de ces données
- les modèles économiques des EPN, ou plutôt leur multitude et la question de la pérennisation des structures
- la place du jeu vidéo dans les EPN, quel type de jeux, comment les choisir et les mettre en place ?
- le public handicapé, où pour l’année à venir, l’Appel à projet lancé par la Région Rhône-Alpes, représentera certainement une opportunité de développement de projets et de renforcement de liens entre les acteurs agissant sur cette thématique.

Pour la CoRAIA, ces rencontres ont été un "succès" (voir l’article de la CoRAIA à ce sujet).

9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales
Galerie photo de la journée du jeudi


9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales
Galerie photo de la soirée autour des jeux vidéo et de la MAO


9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales9e rencontres régionales
Galerie photo de la journée du vendredi

[1] 152 EPN ont participé à l’enquête

[Aller en haut de page]